Extraits

« Eve : Je les ramassais trop nerveusement. Tu ne sais pas ce qu’il m’a fait ?

Sarah : Non ?

Eve : Il m’a dit que je n’étais pas drôle !

Sarah : Le salaud…

Eve : Et il m’a imitée.

Sarah : Le salaud !

Eve : Je ne suis pas nerveuse, c’est hormonal !

Sarah : Bien sûr. Bien sûr. »

« Eve : J’ai bloqué. Bug au cours de ma vie. Je ne peux plus continuer. Je ne sais plus où aller. Blocus. Camps. Tous ces visages identiques. Plus rien pour nous différencier. Je veux me fondre dans la masse. Mieux vaut ne pas se faire remarquer. J’ai si peur, si peur de tout. »

« Eve : Merde, je l’ai perdue !

Le metteur en scène : Quoi ?

Eve : Henriette, je l’ai perdue.

Le metteur en scène : Non mais Eve, tu te fous de ma gueule ?

Eve : Ah non ! Elle était là fragile, concrète et je l’ai perdue !

Le metteur en scène : Ça ne se perd pas comme ça un personnage. Il faut que tu la fasses revenir. Ça ne doit pas être si difficile !

Eve : Je suis un être humain, moi ! On ne claque pas des doigts pour faire paraître Henriette. Elle n’est plus là !

Le metteur en scène : Les mecs, on arrête tout ! Henriette n’est plus là ! »

« Sarah : « Tu vois. Je n’ai pas peur de toi. » Et là, elle l’embrasse.

Eve : Oui.

Le metteur en scène : On va essayer.

Eve : Ok.

Sarah : Attends… On ne peut pas le faire la prochaine fois ? C’est notre première répétition ensemble.

Le metteur en scène : Bloquée ? »